Sailing Guide

UAE - Persian Gulf

english
english
français
français
italiano
italiano
español
español

UAE - Persian Gulf

Characteristics

Description

The approaches to the S coast of the Persian Gulf are generally shallow, with a few offshore reefs and islands. Inside the 40m curve, which comprises roughly the area of Great Pearl Bank, the depths are irregular because of the reefs and shoals which extend offshore for many miles and bar access to the coast, except at a few points.

The coastline is only partially surveyed, and some shoals and reefs are reported to be uncharted. Coral reefs and rocks, however,are generally discernible as dark patches, and sand bars and shoals can be easily identified as yellowish green patches near the shore area. The bottom is usually visible in depths of 6.5 to 9.2m.

The prevailing wind is the NW shamal, but in winter it is often interrupted by winds from varying directions. Squalls are common throughout the year. A high degree of refraction or mirage occurs along all of this coast, especially in the early morning. The land features become greatly distorted, villages sometimes appear as clumps of rounded trees, and small uncharted hillocks or dunes assume a considerable height.
The whole of the coastal strip is desert plain, with a few small isolated hills and scattered tablelands, and is backed by alternating regions of drifting sand and patches of rock and salt flats. There are many salt creeks and tidal backwaters, the entrances of which are often changed by the wind, swell, and tidal scour.
The towns are all very similar in appearance. Because of the hard bottom in many places, anchorage off the whole E portion of the Trucial Coast is poor. On the approach of a winter shamal, which in this vicinity blows from WNW or even from W, vessels should leave their anchorage. In winter, vessels should anchor farther offshore than in summer.

The UAE are a federation of 7 emirates: Abu Dhabi, Ajman, Dubai, Fujairah, Ras al-Khaimah, Sharjah and Umm al -Quwain. There are situated between Arabian Gulf and Oman Gulf. The capital is Abu Dhabi, which is also the state's center of political, industrial, and cultural activities.

Its oil reserves are ranked as the world's sixth-largest and the UAE possesses one of the most-developed economies in West Asia.

Weather:

The prevailing wind during the summer months is the NW shamal, but between October and March, the shamal is often interrupted by the SE kaus, the NE nashi, or the SW suahili.
From June to September, the shamal blows over the whole area of the Persian Gulf, producing rough seas, stirring up dust clouds that affect visibility at sea, and reaching a considerable force which lasts for several days at a time.

Winter storms which pass through the gulf region are generally preceded by S winds and seas, which usually veer to NW behind the storm.
Cold fronts occasionally penetrate the area with these storms, accompanied by squalls and seas of variable direction, and are followed by a shamal. Summer winds and seas seldom vary from a NW direction.
The climate of the Arabian Peninsula as a whole is dry and hot. Average annual rainfall is minimal, except in some of the higher areas. Precipitation is erratic; long droughts are common but may be broken by intense downpours which result in flash floods.
Temperatures are moderate in winter but high in summer and are reported extremely high in the interior on summer afternoons.
Evening temperatures are low enough to offer relief from oppressive daytime heat.
Relative humidity at coastal locations is high throughout the year; it is greatest in the early morning and lowest in the afternoon, except at some places on the coast, where the afternoon sea breezes bring moist and cooler air over the land area.

Tides - Currents:

The currents in the Persian Gulf have a predominantly counterclockwise circulation throughout the year. In that part of the gulf covered by this sector, there are sometime strong currents in the SE part which set between NE and E, especially in January and in April, May, and June.

Their speed has been observed to be from 0.4 to 0.8 knot in January, and from 0.6 knot to 1.7 knots in April. Through the Strait of Hormuz there is a distinct inward flow from the Gulf of Oman during the Southwest Monsoon and a slight outward flow during the remainder of the year.

In the latter period, some water continues to flow into the Persian Gulf, but these currents trend more to the N side of the gulf. Any notable local peculiarities in tides and currents are described with the related features.

Caution.—Several offshore oil fields are located within the area covered by this sector, some offering offshore petroleum berths and some lying within charted limits or restricted areas.

Caution should be exercised when navigating within the vicinity of these oil fields as production platforms, submarine pipelines, and various other hazards, both above and belowwater, may be present.

8/10/2011
Update
Jojo
Les approches de la côte Sud du golfe Persique sont généralement peu profondes, avec quelques récifs et îles. A l'intérieur de la courbe de 40m, qui comprend à peu près la superficie de "Great Pearl Bank", les profondeurs sont irrégulières, à cause des récifs et bancs de sable qui s'étendent au large à plusieurs miles et interdisent l'accès à la côte, sauf à quelques points.
Le littoral n'est que partiellement surveillé, et certains écueils et récifs ne sont pas indiqués sur les cartes. Les récifs de corail et de roches, cependant, sont généralement perceptibles comme des taches sombres, et des bancs de sable et les bancs peuvent être facilement identifiés comme des taches verts jaunâtres, à proximité de la zone côtière. Le fond est généralement visible à des profondeurs de 6,5 à 9,2 m.

Le vent dominant est le Shamal (vent du NW), mais en hiver il est souvent interrompu par des vents venant de directions différentes. Les bourrasques sont fréquentes toute l'année.
Un haut degré de réfraction ou mirage se produit le long de toute cette côte, surtout en début de matinée. Le sol est très déformé, des villages apparaissent parfois comme des bouquets d'arbres arrondis et des petites buttes inexplorées ou des dunes sont d'une hauteur considérable.
L'ensemble de la bande côtière est formée de plaine désertique, avec quelques petites collines isolées et des plateaux épars, à l'arrière on trouve une alternance de régions de plaques de sable, de roches et de marais salants. Il y a de nombreuses criques de sel et de marigots de marée, les entrées de ceux-ci sont souvent modifiées par le vent, la houle, et la marée.
Les villes sont toutes très semblables en apparence. A cause du fond dur dans de nombreux endroits, le mouillage au large de la partie E de l'ensemble du Côte Trucial est rare. À l'approche d'un Shamal d'hiver, qui dans ce secteur souffle du WNW, les navires doivent quitter leur ancrage. En hiver, les navires doivent mouiller plus au large que l'été.

Les UAE sont un état fédéral, créé en 1971, qui regroupe 7 émirats: ceux d'Abou Dhabi, d'Ajman, de Charjah, de Dubai, de Fujaïrah, de Ras el Khaïmah et d'Oumn al Qaïwaïn. Ils sont situés entre le golfe Persique et le golfe d'Oman. L'enclave omanaise de Madha qui se situe dans les montagnes à l'E du pays abrite elle-même le village émiratie de Nahwa.
La ville d'Abou dDhabi est la capitale politique du pays.

Les émirats sont l'un des plus importants producteurs et exportateurs de pétrole.
Les principales réserves gazières et pétrolières sont dans l'émirat d'Abou Dabi, qui fut déjà membre de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole avant la création de la fédération.
L'émirat de Dubaï, s'est lui tourné depuis quelques années vers de nouvelles ressources telles que les ports francs, les nouvelles technologies mais surtout le tourisme de luxe. La ville de Dubaï est d'ailleurs devenue la capitale économique de la fédération.

MÉTÉO:

Le vent dominant pendant les mois d'été est le Shamal NW, mais entre Octobre et Mars, le Shamal est souvent interrompu par le Kaus SE, le Nashi NE, ou le Suahili SW.
De Juin à Septembre, le Shamal souffle sur toute la région du golfe Persique, en produisant des mers agitées, en provoquant des nuages ​​de poussière qui affectent la visibilité en mer, et atteint une force considérable qui dure pendant plusieurs jours.
Les tempêtes d'hiver qui traversent la région du Golfe sont généralement précédées par des vents, qui habituellement se déportent vers le NW derrière la tempête.
Les fronts froids occasionnellement pénètrent dans la zone avec ces tempêtes, accompagnés de rafales et d'une mer de direction variable, et sont suivis par un Shamal. Les vents et les mers d'été varient rarement d'une direction NO.
Le climat de la péninsule arabique dans son ensemble est sec et chaud. Les précipitations moyennes annuelles sont minimes, sauf dans certaines des zones les plus élevés. Les précipitations sont irrégulières; de longues sécheresses sont fréquentes, mais peuvent être brisées par des averses intenses qui entraînent des crues soudaines.
Les températures sont modérées en hiver, mais haute en été et sont extrêmement élevées à l'intérieur les après-midis d'été.
En soirée les températures sont suffisamment basses pour offrir un soulagement par rapport à la chaleur diurne oppressante.

L'humidité relative à des endroits du littoral est élevée toute l'année, elle est plus forte en début de matinée et plus faible dans l'après-midi, sauf à certains endroits sur la côte, où les brises de mer d'après-midi, amènent de l'air humide et plus frais sur le pays.

Marées - Courants:

Les courants dans le golfe Persique ont une circulation principalement antihoraire toute l'année. Dans cette partie du golfe couverts par ce secteur, il y a des courants parfois forts dans la partie sud qui s'établissent entre le NE et l'E, en particulier en Janvier et en avril, mai et Juin.
Leur vitesse est de 0.4 à 0,8 nœud en Janvier, et de 0,6 nœud à 1,7 nœuds en avril. Dans le détroit d'Ormuz il y a un flux distincts vers l'intérieur du golfe d'Oman lors de la mousson et un léger écoulement vers l'extérieur pendant le reste de l'année.
Dans la dernière période, un peu d'eau continue à couler dans le golfe Persique, mais ces courants se rencontrent plus vers le côté N du golfe.
Attention.-Plusieurs sites d'exploitation de pétrole au large sont situés dans la zone couverte par ce secteur, certaines offrent des places aux pétroliers et certaines se trouvent dans des zones réglementées.
Il faut être prudent lorsque vous naviguez dans le voisinage de ces plates-formes de production de pétrole, les pipelines sous-marins, et divers autres dangers, sur et sous l'eau, peuvent être présents.
8/10/2011
Update
Jojo
UAE - Persian Gulf
UAE - Persian Gulf
8/10/2011
Update
Jojo
Exprimez vous

Localisation

To precisely geolocate this site. Update if necessary.